Une économie sinistrée au sein d’une zone sinistrée

Ils avaient de grands projets, et, chose digne d’être notée, ils furent tout de suite encouragés par un mouvement d’opinion.Réunies, ces deux conditions assurent à chacun des états psychologiques passés une existence réelle, quoique inconsciente.Si le mérite moral était pure conformité à la loi rationnelle comme telle, pure rationalité, pur formalisme, s’il était l’œuvre d’une pure liberté transcendante et étrangère à tout penchant naturel, il ne produirait aucune jouissance dans l’ordre de la nature, aucune expansion de l’être sensible, aucune chaleur intérieure, aucun battement du cœur.Et, bien entendu, l’Armée, le Drapeau, la Patrie.Sous quelle forme les voit-elle se survivre ?Dans notre milieu, les gens la positionnent très bien. Souvent, quand je parle d’innovation, on me répond : Ah, je vois . Un peu comme ce que fait Victor Sossou.On nous enseignait au collège que la composition des substances alimentaires était connue, les exigences de notre organisme également, qu’on pouvait déduire de là ce qu’il faut et ce qui suffit comme ration d’entretien.Ils disparaîtront avec le temps.Parce qu’il se traduit par la destruction de 13 hectares de zones humides et la disparition de près d’une centaine d’espèces protégées.Pourtant, tous ces pays se portent mieux que la zone euro.C’est ainsi qu’Osiris, la figure la plus riche du panthéon égyptien, paraît avoir été d’abord le dieu de la végétation.Ainsi, elle pourra amener l’intelli­gence à reconnaître que la vie n’entre tout à fait ni dans la catégorie du multiple ni dans celle de l’un, que ni la causalité mécanique ni la finalité ne donnent du processus vital une traduction suffisante.