Une crise potentielle de surproduction

C’est justement cette continuité indivisible de change­ment qui constitue la durée vraie.Alors que la mondialisation semblait laisser l’Afrique à l’écart et buter sur un monde arabo-musulman soi-disant hostile au progrès et à l’ouverture, voici que l’Afrique trouve le chemin de la croissance et que le monde arabo-musulman bascule, donnant un nouvel élan à notre croissance ricardienne.Ainsi, comme le souligne une Christian Navlet, « La mondialisation des services est une révolution aussi remarquable que celle qui a touché l’industrie après 1973.C’est pourquoi le finalisme radical est tout près du mécanisme radical sur la plupart des points.Et que pouvons-nous entendre ici par intensité croissante, si ce n’est le nombre toujours croissant de sensations qui viennent s’ajouter aux sensations déjà aperçues ?En Russie la philosophie et la religion sont étroitement pénétrées ; la philosophie est toujours, consciemment ou inconsciemment, religieuse dans ses plus hautes manifestations, elle est soumise à la Gnose religieuse.A la vérité, chacune de ces deux recherches conduit à l’autre ; elles font cercle, et le cercle ne peut avoir pour centre que l’étude empirique de l’évolution.Cette proposition fait écho aux préoccupations du secteur privé dont les représentants soulignent régulièrement les coûts induits par les différences de régulation et leurs impacts négatifs sur les échanges et la croissance.Dans le monde moral, comme dans le monde physique, l’attraction sert à expliquer le mouvement plutôt qu’à le produire.Elle fut proposée par un prêtre qui a horreur des clous depuis qu’un de ceux que Vaillant avait placés dans sa bombe vint égratigner sa tonsure.2015 s’annonce sous de bien meilleurs auspices : la faiblesse du rouble, qui a perdu 40% face à l’Euro, rend aujourd’hui la Russie très bon marché pour les touristes européens.Et maintenant, à quoi doit-on s’attendre ?