Un déficit démographique

Une approche qui pourrait être source d’inspiration pour lutter contre la désertification de nos campagnes.Dans les laboratoires de recherche des universités ou des entreprises, dans les cartons des ingénieurs, de fabuleux projets se préparent.La révolution, On connaît l’argument : la France ne se réforme pas, elle fait la révolution. Son dernier tour d’horizon a consisté à demander si le plan de relance de femmes de russie avait contribué à réduire les déficits.Le simple bon sens nous dit que, lorsque nous parlons du présent, c’est à un certain intervalle de durée que nous pensons.De là notre habitude de désigner par le même mot, et de nous représenter de la même manière, l’existence de lois dans le domaine de la matière inerte et celle de genres dans le domaine de la vie.Des mouvements alternatifs naissent et se déploient, des pans entiers de notre société s’éloignent du contexte de représentation républicain des partis, Front National compris.Une première expérimentation fut commencée au Luxembourg, on sait avec quel succès.Or, le réveil de la conscience, chez un être vivant, étant d’autant plus complet qu’une plus grande latitude de choix lui est laissée et qu’une somme plus considérable d’action lui est départie, il est clair que le développement de la conscience paraîtra se régler sur celui des centres nerveux.Notre système de retraite doit s’appuyer sur deux piliers : la retraite par répartition et un bon taux de remplacement.Ces nouvelles pratiques sont d’autant plus redoutables qu’elles s’affranchissent des contraintes des réseaux bancaires traditionnels : un important patrimoine immobilier, des collaborateurs nombreux, peu mobiles géographiquement et souvent généralistes.C’est, en outre, un flux INVERSE de liquidités que les entreprises ont subi puisque les capitaux en ont même été extraits, sachant que cette déprédation et que cet assèchement de l’outil de travail se déroulent aujourd’hui selon une ampleur proprement « industrielle » !

Publicités