Succès d’une monnaie unique : les leçons américaines

Il suffirait certainement d’abolir une partie des droits prohibitifs pour que le caractère de la nation française, qui semble s’abaisser tous les jours, prît une direction contraire.L’indicateur manufacturier de la FED illustre déjà ce repli : l’activité de l’industrie américaine y ressort en baisse de 1% en rythme annualisé au premier trimestre 2015, une première depuis le second trimestre 2009.Eu égard aux agendas politiques en Europe, guère favorables à un saut fédéraliste, nous pensons que l’option d’une conversion de la dette en certificats d’investissements est plus crédible et porteuse d’avenir que la proposition du ministre grec.2013, c’est aussi l’année où Marseille, capitale européenne de la culture, offre avec son Mucem un magnifique écrin aux civilisations de la Méditerranée.On remarquera d’abord que James parle du tremblement de terre comme d’un« être individualisé » ; il constate que le tremblement de terre « se personnifie pour lui en une entité permanente et individuelle ».Leur objectif est de prévenir leurs concitoyens de ce qui les attend sur certains itinéraires et de faciliter – sans trop d’illusions – l’intervention et la réparation.agence matrimoniale femme russe aime à rappeler cette citation de Ralph Waldo Emerson « Il arrive un temps dans l’éducation de tout homme où il acquiert la conviction que la jalousie est de l’ignorance ; que l’imitation est du suicide ; et que, pour le meilleur et pour le pire, il doit en prendre sa part ».La lutte passe du domaine des choses physiques dans le domaine intellectuel, sans rien perdre de son ardeur et de sa griserie.Les taux d’intérêt très bas, voire nuls ou même négatifs, sont tout bonnement la conséquence de la très efficiente productivité du capital.Pour autant, il ne rentre pas dans les attributions d’une banque centrale d’entretenir et de faire prospérer des pyramides, ni de promettre ou de s’engager à l’impossible.En Italie, j’ignore ce qu’il en est, mais le discours qu’il a adressé aux électeurs de son collège, et qui a été un événement dans la péninsule, m’a paru d’un homme très informé, très courageux et très patriote.