Prêt à une crise en Europe plutôt que d’accepter le démantèlement de la Pac?

Elle élimine de sa substance tout ce qui n’est pas assez pur, assez résistant et souple, pour que Dieu l’utilise.Ajoutez à cela la rocambolesque annulation de l’arbitrage Tapie et obtenez un climat délétère réservé à l’arbitrage, fustigé de justice privée, corrompue à la solde des puissants pour la satisfaction de leurs seuls intérêts partisans.Les événements d’Égypte et les murmures hostiles de la jeunesse de Chine, d’Algérie ou d’Iran le confirment, les régimes autoritaires sont désarmés face au « virus » de la liberté que diffuse la pelote numérique qui enserre l’ensemble de la planète.Stupéfaction de l’intéressée restée sans voix.Pour moi, c’est un modèle d’avenir, car il garantit le développement et stimule la croissance et l’emploi des deux côtés.Il donna d’abord des leçons de piano, et commença un grand opéra, Guillaume Radcliff, qui n’est pas encore achevé.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Platon, »Garde-toi de donner par force aux enfants l’aliment des études, mais que se soit en le mêlant à leur jeux, afin d’être encore plus capable d’apercevoir quelles sont les inclinations naturelles de chacun ».Et tel est aussi le rôle du cerveau vis-à-vis de l’esprit en général.Sans doute, à regarder du dehors ces allées et venues, on ne voit que l’antagonisme des deux tendances, les vaines tentatives de l’une pour contrarier le progrès de l’autre, l’échec final de celle-ci et la revanche de la première : l’humanité aime le drame ; volontiers elle cueille dans l’ensemble d’une histoire plus ou moins longue les traits qui lui impriment la forme d’une lutte entre deux partis, ou deux sociétés, ou deux principes ; chacun d’eux, tour à tour, aurait remporté la victoire.L’individu est un composé d’un certain nombre de pensées, de souvenirs, de volontés correspondant entre elles, de forces en équilibre.Mais, pour l’économie du pays, les réformes doivent encore venir du pouvoir politique, hélas en forte déliquescence.

Publicités