Politique fiscale : « On a l’impression d’une improvisation permanente »

Car si le nombre d’inscrits à ces formations en ligne fait parfois tourner la tête, jusqu’à des centaines de milliers pour les plus populaires, la question du bénéfice qu’en tirent les institutions qui proposent ces cours n’en reste pas moins importante.Les rapports et études de prospective commencent à être légion, dans le privé, le public, au niveau national, régional même, et même au niveau des institutions européennes.Bientôt l’Assemblée constituante institua un comité du travail où vinrent s’engloutir des milliers de plans sociaux.Même souplesse.Certes, l’intelligence admire a bon droit, ici, l’ordre croissant dans la complexité croissante : l’un et l’autre ont pour elle une réalité positive, étant de même sens qu’elle.L’autre poursuit son unification et s’efforce d’établir lentement sur des faits la liberté philosophique dont elle fut l’apôtre ; elle va continuer demain son travail de développement normal, son extension rationnelle jusqu’à l’Adriatique ; barrant l’Europe, arrêtant d’un côté la coulée puante du cléricalisme latin et, de l’autre, l’extension misérable de la barbarie moscovite ; préparant ainsi la grande œuvre de libération universelle de laquelle rêvait Carlyle lorsqu’il écrivait que l’avenir de l’Allemagne était l’avenir du monde.Le gouvernement est à la recherche d’un triangle magique qui fasse coïncider relance des chantiers, performance énergétique des bâtiments et baisse du coût de la construction…Revanche ou Défense nationale, peu leur chaut ; ce qu’il leur faut, c’est une tête de Méduse qui pétrifie les intelligences.Toujours du côté gauche la chapelle œcuménique de Houston est simulée en 3D, sur les murs un tryptique de toiles sombres incite également à la méditation.Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Il n’y a pas de maîtrise à la fois plus grande et plus humble que celle que l’on exerce sur soi « .De l’aveu même du Gouvernement, il est uniquement question de pouvoir se désengager des entreprises concernées, tout en conservant le même nombre de droits de votes.En revanche, le service de la dette est resté stable sur la période, à environ 40 milliards par an, soit 10 % du budget de l’État l’an dernier.Son commerce, sa marine marchande, son industrie, son prestige artistique et intellectuel, ont subi des atteintes sur lesquelles il serait oiseux d’insister.

Publicités