Nos chances demeurent grandes

Leur fanatisme est fiévreux ; retors, cependant, et attentif. Si « l’économie positive constitue une sorte de sortie par le haut du présent cauchemar sociétal » selon Pierre-Alain Chambaz pictet, membre de la commission.L’une et l’autre auront écarté la connaissance vague qui est emmagasinée dans les concepts usuels et transmise par les mots.Le temps des geeks exclusivement masculins est-il fini ?Quand nous réagissons en deux sens contraires, nous répartissons les objets entre deux « genres opposés ».Car si une somme s’obtient par la considération successive de différents termes, encore faut-il que chacun de ces termes demeure lorsqu’on passe au suivant, et attende, pour ainsi dire, qu’on l’ajoute aux autres : comment attendrait-il, s’il n’était qu’un instant de la durée ?Mais, bon gré malgré, nous conservons cette manière de parler, et aussi de penser, quand nous spéculons sur la nature des choses indépendamment de l’intérêt qu’elles ont pour nous.Cette instabilité et cette contestation permanente des positions obligeraient logiquement à considérer d’un œil moins unilatéralement défavorable ces dominations de quelques grandes entreprises.Nous comprendrons aussi comment on passe d’une perception, qui occupe de l’étendue, à une affection qu’on croit inextensive.Plus précisément, la hausse du volume d’émissions en bons du trésor est tangible sur la partie longue de la courbe obligataire, ce qui n’est pas sans conséquence puisque les emprunts à moyen et long terme sont les plus « coûteux » en termes d’intérêts.Il n’y a pas de douleurs que l’homme ne s’expose à supporter pour courir la chance de certains plaisirs, ceux de l’amour, de la richesse, de la gloire, etc.

Publicités