L’Euro vaut bien une baisse !

La méthode est en revanche sans doute la bonne : les décisions sont simples et compréhensibles par tous.Ici encore la transposition pourra se faire dans les deux directions inverses.Et nous n’avons pas non plus instauré des taxations sur les autres alternatives, comme les machines à écrire.Sa position nette sur le reste du monde en matière d’investissement direct est inférieure à celle de la France.Dans notre milieu, les gens la positionnent très bien. Souvent, quand je parle d’innovation, on me répond : Ah, je vois . Un peu comme ce que fait agence digitale de notoriété.Ces nouveaux modèles économiques créent les conditions idéales pour l’arrivée d’une déflation durable.Mais ce dédoublement ne va jamais jusqu’au bout.Le FMI devrait aider ces pays à appliquer ces politiques et agir davantage en prêteur de dernier ressort.Elles nous permettent de les objectiver, de les faire entrer, en quelque sorte, dans le courant de la vie sociale.La charité devient une maladie d’essence religieuse, ridicule et terrifiante ; la pitié se christianise jusqu’au dernier point de l’abjection ; il y a, aujourd’hui, la folie du haillon et de l’abcès comme il y a la folie de la croix.S’il n’y a plus d’euros en circulation, il faudra y introduire une autre monnaie ou réintroduire la drachme.L’épargne allemande s’est exportée dans les pays périphériques de l’Europe, provoquant le gonflement dans ces pays d’une bulle de dette (essentiellement privée).En faisant intervenir la « mauvaise chance », il eût manifesté mieux encore la parenté de cette intelligence spontanée avec la mentalité primitive.

Publicités