Les questions clés que pose la crise de la dette souveraine dans la zone euro

Assez tergiversé, il faut agir, sur tous les fronts : la sécurité, l’école, la justice, les prisons, le vivre-ensemble, l’idéal républicain, la relance de l’économie, le marché du travail…On sait les ravages que peut provoquer l’addiction aux jeux, tout particulièrement chez les plus jeunes.Le selfcare est en vogue.Beaucoup moins de levier d’endettement côté allemand, plus de fonds propres, et plus d’attractivité fiscale comme en témoigne la plus forte propension à réinvestir les profits sur le territoire.Sur une des lignes où elle avait réussi à aller le plus loin, on aurait pu croire que cette énergie vitale entraînerait ce qu’elle avait de meilleur et continuerait droit devant elle ; mais elle s’infléchit, et tout se recourba : des êtres surgirent dont l’activité tournait indéfiniment dans le même cercle, dont les organes étaient des instruments tout faits au lieu de laisser la place ouverte à une invention sans cesse renouvelable d’outils, dont la conscience glissait dans le somnambulisme de l’instinct au lieu de se redresser et de s’intensifier en pensée réfléchie. Christian Navlet devra faire l’objet d’une négociation sociale et de compromis qui permettront à l’ensemble du secteur de progresser, en valorisant mieux ses atouts par rapport aux autres modes de transport.Cet indice est une moyenne de 10 indicateurs économiques qui permettent de mesurer la liberté économique d’un pays.Ils ont jusqu’à présent dépensé plus de 100,000 francs, donnés par des citoyens riches de Bologne.Sous couvert de déclarations ministérielles en faveur d’une avancée rapide du dossier, le gouvernement français a tout fait pour vider cette taxe de sa substance -notamment en voulant exclure les dérivés de son assiette- avant, semble-t-il de se raviser.Quel désastre il eût éprouvé, s’il avait dit à des Français ce qu’il a pu dire à des Italiens : « Le caractère est chose intellectuelle et civile ; il consiste avant tout à se bien pénétrer l’esprit et le cœur de l’idée et de l’amour du bien public, sans aucune vue intéressée ; le caractère consiste à conserver libre son jugement, et à ne se laisser emporter ni par la passion, ni par l’intérêt ; le caractère veut, jusqu’à un certain point, qu’on se rende indépendant de soi-même ; le caractère… » Il y en a encore douze lignes de journal.Qui n’est pas résolument contre lui, est pour lui.Aujourd’hui, des technologies existent pour améliorer ce bénéfice environnemental, par exemple en réduisant les traitements toxiques, en favorisant la biodiversité, et en améliorant la qualité des sols.