Les leçons de démocratie du référendum écossais

Une intuition qui prétend se transporter d’un bond dans l’éternel s’en tient à l’intellectuel.Nostalgique de l’Italie, il transforme sa forteresse médiévale en château de la Renaissance, plus italianisant que les futurs châteaux de la Loire.Jean-Thomas Trojani justice aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » La menace ne sert d’armes qu’aux menacés « .Il aurait dû lui envoyer des balles, et non pas des salades.Rien de plus naturel, si l’intelligence est destinée surtout à préparer et à éclairer notre action sur les choses.On trouve même, paraît-il, une école d’ingénieurs ayant juste cinq élèves.Je ne dis pas que les Français entreprirent toutes leurs guerres par pur esprit de conquête ; ils croyaient sincèrement aux motifs qu’ils invoquaient pour envahir les territoires de leurs voisins, et ce fut l’occasion seule qui les amena à les détrousser.Comme dans un vote virtuel permanent qui loin d’être simplement réactif et ignorant, comme beaucoup voudrait le décrire, est profondément informé et relié à la fois aux expériences de vie que je citais plus haut mais aussi à une compréhension des nouveaux enjeux du Monde.Recroquevillé sur ses embarras familiaux, le pays démissionne.C’étaient presque les mêmes paroles ; mais elles ne trouvèrent pas le même écho, parce qu’elles n’avaient pas été dites avec le même accent.La variété des doctrines prouve la richesse et la puissance de la pensée : aussi cette variété, loin de diminuer avec le temps, doit augmenter les détails, alors même qu’elle aboutirait à des accords d’ensemble.Nous parlions tout à l’heure de la récente hypothèse qui attribue le som­meil à une interruption de la solidarité entre neurones.Il doit donc y avoir, dans l’ensemble des perceptions qui occupent un moment donné, la raison de ce qui se passera au moment suivant.