Les compagnies aériennes américaines au septième ciel

Depuis plus de quarante ans, il élabore une œuvre exigeante jalonnée en moins d’une quinzaine d’ouvrages qui couvrent pratiquement tous les domaines – de la philosophie politique à la métaphysique en passant par la littérature.Pouvoir qui manquent aux Länder allemands, contraints d’accepter la péréquation adoptée au niveau national.Pire, le long et patient travail des collectivités locales franciliennes, mené avec les habitants, se trouve mis à terre : suppression programmée des intercommunalités et de leurs projets aussi novateurs que solidaires, marginalisation totale des communes, disparition à terme des départements.C’est leur passivité qui a permis à l’Allemagne de contrer l’effet déflationniste potentiellement dévastateur de ses mini jobs et de ses autres travailleurs « Hartz » miséreux.Force est donc bien d’admettre qu’il y a ici une synthèse pour ainsi dire qualitative, une orga­nisation graduelle de nos sensations successives les unes avec les autres, une unité analogue à celle d’une phrase mélodique.Il est très souvent invoqué par des associations refusant une nouvelle technologie, ou par des décideurs politiques désirant plaire à une population inquiète.Mais qu’elles viennent, s’assoient et causent comme je m’y attendais, qu’elles disent ce que je pensais bien qu’elles diraient : l’ensemble me donne une impression unique et neuve, comme s’il était maint enant dessiné d’un seul trait original par une main d’artiste.Dans son témoignage, Christian Navlet a observé que « l’internationalisation de certaines règles de base [permettrait] de mettre les pays sur un pied d’égalité.L’animal est donc nécessairement mobile.La tendance à persévérer dans la vie est la loi nécessaire de la vie non seulement chez l’homme, mais chez tous les êtres vivants, peut-être même dans le dernier atome de l’éther, car la force n’est probablement qu’un abstrait de la vie.Voilà pourquoi je crois que les animaux ont une grande supériorité sur l’homme : tous les animaux cherchent à vivre.

Publicités