Le plastique du futur est à base de crevette !

Et c’est pourquoi sa surface, limite commune de l’extérieur et de l’intérieur, est la seule portion de l’étendue qui soit à la fois perçue et sentie.Par exemple, les recettes tirées du cuivre, qui représentent 13% du budget, doivent être dépensées sur la base d’un prix de planification à long terme qui est vérifié de manière indépendante, et tous les excédents de revenus doivent être accumulés dans un fonds destiné à être utilisé lorsque les prix du cuivre plongent.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » De même que tout royaume divisé est bientôt défait, toute intelligence qui se divise en plusieurs études différentes s’embrouille et s’affaiblit « .Représentez-vous un changement comme réellement composé d’états, et vous faites surgir du même coup toutes les difficultés, toutes les antino­mies que le problème du mouvement a soulevées.Le véritable miracle sicilien, on le doit à nos Normands venus de Hauteville, village situé au cœur du pays de Coutances.Ces derniers mois, l’enthousiasme qu’avait suscité la résilience économique de ces pays dans le sillage de la crise de 2008 ainsi que leur potentiel de croissance a laissé place à la morosité, et certains économistes, dont Ricardo Hausmann, annoncent déjà la fin de la fête pour les marchés émergents (« the emerging-market party »).Si l’on se place à ce point de vue, la magie fait évidemment partie de la religion.En Piémont, c’est Arnulfo, mort il y a quelque temps déjà ; dans le dialecte de Milan, Ferdinando Fontana ; dans celui de Pise, — la patrie du bel italien, pourtant, — Neri Tanfucio (Renato Fucini) ; dans le patois de Rome, le célèbre Belli, qui écrivit de violentes satires contre Grégoire XVI et Pie IX, et finit en traduisant les hymnes du bréviaire romain ; dans le patois de Naples, un nombre incroyable de poètes et de chansonniers.C’est là sans doute le point qui pose le plus question : si les Gafam se comportent en dominants du marché, ils n’ont en revanche absolument pas l’attitude des monopoleurs traditionnels.Il faudra réfléchir à la transformation des dispositifs anti-dumping, qui sont juridiquement étayés, en dispositifs anti-subventions, qui restent à inventer.Mais la source d’information par excellence sera l’introspection.Alors que la France se prépare activement à accueillir fin 2015 une conférence internationale cruciale sur le changement climatique, notre planète entre, dans une indifférence quasi générale, dans une phase d’extinction de masse de la biodiversité.Comment les concevoir, et quelle est cette durée dont la capacité dépasse toute imagination ?

Publicités