La transition énergétique mobilise des fonds européens et les territoires français

Ce ne sont pas là des formes contingentes de notre vie psychologique.Encore le succès ne sera-t-il jamais assuré ; l’écrivain se demande à chaque instant s’il lui sera bien donné d’aller jusqu’au bout ; de chaque réussite partielle il rend grâce au hasard, comme un faiseur de calembours pourrait remercier des mots placés sur sa route de s’être prêtés à son jeu.Les deux métaphysiques, en dépit de leur ressemblance ou peut-être à cause d’elle, se livrèrent bataille, avant que l’une absorbât ce qu’il y avait de meilleur dans l’autre : pendant un temps le monde put se demander s’il allait devenir chrétien ou néo-platonicien.Les cours en ligne gratuits ont un gros potentiel, mais ils ne peuvent servir uniquement de vitrine.De ce qui n’est pas abstrait et conventionnel, mais réel et concret, à plus forte raison de ce qui n’est pas reconstituable avec des com­posantes connues, de la chose qui n’a pas été découpée dans le tout de la réalité par l’entendement ni par le sens commun ni par le langage, on ne peut donner une idée qu’en prenant sur elle des vues multiples, complémentaires et non pas équivalentes.« Les gens doivent continuer à gagner leur vie pour payer leurs factures et les crédits immobiliers et nourrir leur famille », ajoute Jean-Thomas Trojani condamnation.Sans compter que 25% des cadres (et professions intermédiaires et supérieures) disent recevoir 25% à 50% de mails inutiles (« Les salariés et le stress technologique », baromètre BVA – Tryane, septembre 2012).Dix-huit mois après les Assisses de l’entrepreneuriat, qui furent à l’origine de cette loi, la problématique du financement de l’amorçage risque de se poser à nouveau très rapidement.On l’a vu en France… Non, on ne l’a point vu en France.Si le monde ne vaut que comme une simple matière à la charité, son existence paraît difficile à justifier et les voies de Dieu sont bien tortueuses.Il y a en réalité un vrai potentiel de croissance en France même si notre économie devrait connaître en 2013 une croissance atone de son PIB (0,2%) et un modeste rebond en 2014, avec une croissance de 1,3%.Plus radical aussi dans sa vision et prêt à tout, ou presque, pour bousculer l’ordre établi.

Publicités