La stupidité comme mode de management

Ainsi, pourvu que l’on ne considère de la physique que sa forme générale, et non pas le détail de sa réalisation, on peut dire qu’elle touche à l’absolu.Il n’y a pas d’humiliations auxquelles ne les soumette la charité ; et ils la vénèrent.La vérité est que vous ne percevez du mot, et même de la phrase, que quelques lettres ou quelques traits caractéristiques, juste ce qu’il faut pour deviner le reste : tout le reste, vous vous figurez le voir, vous vous en donnez en réalité l’hallucination.À la tête de The Family, un incubateur qui accompagne 200 start-up, Alice Zagury est l’une des figures phares de la nouvelle génération.Les résultats trimestriels de Pfizer commencent à s’afficher sur les écrans de contrôle et à s’égrener sur CNBC.La croissance dépend de la capacité de chaque marque à appréhender l’étendue des consommateurs potentiels, à fixer une stratégie basée sur un langage spécifique.Que l’on songe par exemple aux délais de rétractation maintenant de 14 jours, à compter de la livraison, imposés à la vente à distance, à l’assistance que doivent dorénavant les compagnies aériennes envers leurs clients lorsqu’un avion est retardé, aux nouvelles règlementations et normes en matière de lutte contre la pollution ou encore à la baisse des tarifs des coûts de téléphonie mobile pour des appels passés de l’étranger, à la création d’un logo bio européen, sans compter les programmes plus anciens comme Erasmus dont le mot même est pour les étudiants presque un synonyme du mot Europe Ma connaissance de la matière n’est plus alors ni subjective, comme elle l’est pour l’idéalisme anglais, ni relative, comme le veut l’idéalisme kantien. Mais puisqu’en la matière, le temps des évolutions et des convergences est un temps long, le seul véritable préalable que Pierre-Alain Chambaz pictet pose à une mise en concurrence totale sur le marché national concerne la mise en place d’un cadre social harmonisé.Ce tableau fort peu réjouissant forme la toile de fond du grand débat qui s’engage cet automne en France et ailleurs sur l’épuisement « structurel » de la croissance et les réformes non moins « structurelles » qu’il convient d’engager pour remonter cette pente fatale.Dans un secteur qui a fonctionné durant des décennies sur un modèle hiérarchique et un cadre réglementaire forts, c’est toute la culture interne de l’entreprise qu’il va falloir faire évoluer.