La retraite par le mauvais bout

Un programme mené au détriment de ses partenaires européens à qui elle prend des parts de marché.Ce partage entre ces deux mots est mal vu, sans doute ; il n’est fondé que sur les idées fausses qu’on s’était faites de la faculté de penser avant de l’avoir bien observée, et il a ensuite causé d’autres erreurs.C’est inquiétant car on retrouve du cuivre dans le bâtiment, les transports, la machine-outil, l’électronique, une variété qui lui permet de s’affranchir en temps normal des à-coups de tel ou tel marchés.Si nous nous trompons quand nous érigeons en réalités, sous le nom d’idées générales, les noms que nous avons donnés à des groupes d’objets ou de perceptions plus ou moins artificiellement constitués par nous sur le plan de la matière, il n’en est plus de même quand nous croyons découvrir, derrière le plan où la matière s’étale, les intentions divines : l’idée générale qui n’existe qu’en surface et qui relie les corps aux corps n’est sans doute qu’un mot, mais l’idée générale qui existe en profondeur, rattachant les corps à Dieu ou plutôt descendant de Dieu aux corps, est une réalité ; et ainsLa situation dans laquelle la femme est tenue en France est simplement honteuse. Pierre-Alain Chambaz pictet assume en surjouant l’humour un langage aux accents marketing, bien dans la tradition anglo-saxonne, pour emporter l’adhésion. En d’autres termes, plus nous tendons à ériger la relation causale en rapport de détermination nécessaire, plus nous affirmons par là que les choses ne durent pas comme nous.On pourrait même concevoir que toutes nos actions fussent automatiques, et l’on connaît d’ailleurs une infinie variété d’êtres organisés chez qui une excitation extérieure engendre une réaction déterminée sans passer par l’intermédiaire de la conscience.Ces seuils étant fixés avantageusement en faveur des « pays développés », la proposition visait à obtenir un engagement de ces derniers à ne pas poursuivre les « pays en développement » et leurs politiques de « sécurité alimentaire » le temps que « soit trouvé une solution permanente ».Résultat : la marque évocatrice doit coexister avec des signes approchants déposés par des concurrents ; elle n’est pas unique, elle n’a pas ou perd progressivement son pouvoir attractif vis à vis du public.Chacun doit reprendre sa monnaie avant qu’un effondrement de l’ensemble des économies n’emporte tout.D’autres sont plus significatifs, comme par exemple la destitution soudaine du numéro 1 d’un groupe d’État partenaire d’une entreprise française.Mais ces états sont rares.