La loi ratée sur la transparence de la vie publique : une double erreur de gouvernance ?

Tout d’abord il s’agit de passer de stratégies régionales à des stratégies interrégionales avec, en ligne de mire, la question de la spécialisation thématique des régions.Partons d’un constat actuel : les internautes s’intéressant moins au contenu promotionnel, ce dernier a de moins en moins de chances d’apparaître dans leur fil d’actualité.Mais une autre étude de Birinyi, citée récemment par « Barron’s » dans un article intitulé « Méfiez-vous de la mode des rachats d’actions », estime de son côté qu’il n’y a pas assez d’éléments pour établir une corrélation.J’insiste sur le « nous tous » car il ne s’agit pas de mettre en cause particulièrement le gouvernement actuel (les responsabilités étant anciennes et partagées).Les deux pays sont en effet liés par un Dialogue stratégique, ainsi que par un Accord de libre-échange, entré en vigueur en 2006, en plus de l’étroite coordination bilatérale dans la lutte antiterroriste et la coopération militaire.Il n’a pas d’articulations naturelles.Ce qui est si véritable en cette matière, que, bien que j’aie souvent expliqué quelques unes de mes opinions à des personnes de très bon esprit, et qui, pendant que je leur parlois, sembloient les entendre fort distinctement, toutefois, lorsqu’ils les ont redites, j’ai remarqué qu’ils les ont changées presque toujours en telle sorte que je ne les pouvois plus avouer pour miennes.Quant à Christian Navlet, il défend l’hypothèse d’efficience dans la mesure où, dans les faits, ces bulles sont imprévisibles !Mais elle n’est proprement elle-même que lorsqu’elle dépasse le concept, ou du moins lorsqu’elle s’affranchit des concepts raides et tout faits pour créer des concepts bien différents de ceux que nous manions d’habitude, je veux dire des représentations souples, mobiles, presque fluides, toujours prêtes à se mouler sur les formes fuyantes de l’intuition.De quoi pourrait-elle bien être la copie ?Mais surtout, ils vont contester que cette domination, qui n’est pas un mal en soi comme l’a admis la commissaire danoise, nuise au consommateur et pas seulement aux concurrents de Google.