La France, pays de l’actionnariat salarié

Les calendriers d’émission de titres publics ont de grandes chances d’être particulièrement chargés en 2009, et il serait malvenu que des Etats membres de l’Union monétaire soient mis en difficulté de refinancement pour de « mauvaises » raisons. La répression de juin 48 et les massacres de la Commune seraient peu de chose à côté de ce que s’offriraient aujourd’hui les professionnels du sabre — et du rasoir.Étendant et perfectionnant cette honnête industrie, les nettoyeurs du net adressait de temps en temps à divers personnages.Ils savouraient le miel que la nature avait mis sur le bord ; ils avalaient le reste par surcroît, sans l’avoir vu.La très grande majorité des entreprises françaises sont sous-équipées en matière de prévention.Disons que le problème qui a inspiré de l’intérêt est une représentation doublée d’une émotion, et que l’émotion, étant à la fois la curiosité, le désir et la joie anticipée de résoudre un problème déterminé, est unique comme la représentation.Cette course effrénée aux nouvelles lois a un nom : l’hyperinflation législative.Mais ce qui fait son succès limite aussi son adoption.Bien conscientes que le système bancaire ne joue quasiment plus son rôle d’intermédiation consistant à répercuter ces liquidités en direction de la vraie économie, les banques centrales ne disposent toutefois plus que de ce seul levier pour sortir le patient (c’est-à-dire nos économies) de son coma.Le secteur bancaire connaîtra une révolution au cours de la prochaine décennie.« L’industrie de la gestion hurle contre cette proposition », explique Charles Cronin.