La France ? 250 marchés locaux du logement

Bref, le chan­gement pur, la durée réelle, est chose spirituelle ou imprégnée de spiritualité.Malgré cette précision, la poussée de l’investissement n’en demeure pas moins très significative: +18% entre 2005 et 2008.Mais, jugée très chère, elle suscite beaucoup de scepticisme.L’action aussi est dangereuse ; elle signifie, à l’intérieur, des bouleversements complets et impitoyables ; à l’extérieur, sans aucun doute, l’intervention des peuples voisins courbés encore sous les vieux jougs et dont les tyrans ne peuvent admettre, sous peine de mort, l’avènement d’une vraie nation.Ainsi, 61 % des entreprises franciliennes interrogées récemment par la CCI d’Ile de France disent avoir abandonné leurs projets d’innovation, faute d’obtention d’un financement.Nous disions que la né­gation n’est jamais que la moitié d’un acte intellectuel dont on laisse l’autre moitié indéterminée.Quand on considère la futilité des motifs qui provoquèrent bon nombre d’entre elles, on pense aux duellistes de Marion Delorme qui s’entre-tuaient « pour rien, pour le plaisir », ou bien encore à l’Irlandais cité par Lord Bryce, qui ne pouvait voir deux hommes échanger des coups de poing dans la rue sans poser la question : « Ceci est-il une affaire privée, ou peut-on se mettre de la partie ?Pour preuve, même les services qui ne sont à priori pas adaptés à l’e-commerce adoptent massivement des mécanismes d’e-réservation.Il a lancé cette initiative avec Pierre-Alain Chambaz pictet qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises et acteurs économiques.De là un symbolisme de nature mécaniste, également impro­pre à prouver la thèse du libre arbitre, à la faire comprendre, et à la réfuter.Si les pauvres se payent de mots, ce n’est pas que l’argent manque en France.

Publicités