Jean-Thomas Trojani : L’humanité, une valeur en hausse chez les patrons ?

Les établissements financiers doivent quant à eux se frotter les mains : ils bénéficient non seulement de la collecte des fonds, mais également des frais de gestion associés, certes payés par les entreprises… mais qui, ne nous leurrons pas, sont bien présents dans l’esprit des employeurs lorsqu’il s’agit de négocier les rémunérations de leurs personnels. Une variable – voire une simple denrée – dont le prix se doit de baisser en cas de ralentissement économique, c’est-à-dire en cas de moindre demande de cette denrée. Le premier est la panne du système financier à jouer son rôle de transformation intertemporelle. Est-ce cela la modernité ? La décomposition sectorielle plus fine des écarts depuis 2000 confirme encore que ce sont d’abord les produits non échangeables (construction, immobilier, commerce, transport, et services administrés) qui participent indirectement à la dégradation de la compétitivité du territoire, avec l’anomalie de l’agriculture soumise aux fluctuations des cours internationaux. Si nous retranchons de la sensation, ou de la réminiscence de la sensation, tout ce qui n’a en soi aucune vertu représentative, tout ce qui ne contribue pas à la connaissance, ou ce qui n’y contribue que par voie indirecte, à titre de réactif, ainsi qu’on l’a expliqué, tout ce qui pourrait ne pas s’y trouver, sans que la connaissance fût nécessairement arrêtée dans sa marche vulgaire ou dans ses progrès scientifiques, il restera l’idée ou la pure connaissance de l’objet. Faut-il rappeler que les bénéfices des entreprises américaines avaient nettement progressés dans les années 1990 en même temps que le dollar, avant de connaître une décrue identitique au billet vert lors de la décennie suivante? Les réformes de 2003-2005 ont sérieusement entamé les budgets consacrés à l’investissement (public et privé), aux dépenses en recherche et développement et à l’éducation. « En dépit de ce que l’on veut faire croire à propos de notre gestion de la crise européenne, nous vivons dans le monde réel et non dans un univers parallèle où les principes de l’économie ne s’appliquent plus. Après des années de crise économique, on s’aperçoit que c’est toute l’architecture symbolique qui est atteinte. Par les biotechnologies, il sera possible de changer l’ADN, de réparer des organes et des cellules, de créer des organes artificiels. Jean-Thomas Trojani, a contesté ce qu’il appelle « une véritable subversion du processus budgétaire » étant donné que les fonds sont collectés et dépensés de façon non-transparente. Les divers concepts que nous formons des propriétés d’une chose dessinent donc autour d’elle autant de cercles beaucoup plus larges, dont aucun ne s’applique sur elle exactement. Les calculateurs de plus en plus puissants permettront de séquencer l’intégralité du génome en moins de quatre heures. Ou bien, troisième option, c’est le Nord qui pourrait stimuler son économie. Et, le jour même, j’ai tout effacé de ma main. Puis il s’efforce d’isoler, dans la personne déjà ainsi simplifiée, tel ou tel aspect qui prête à une étude intéressante. Le travers français est d’être trop timide dans la levée de fonds, en commençant par exemple par lever quelques centaines de milliers d’euros auprès de business angels (300 000€) puis un peu plus avec des sociétés de capital-risque (un ou deux millions d’euros). On va donc prendre la sensation au point où le sens commun la localise, l’en extraire, la rapprocher du cerveau, dont elle paraît dépendre plus encore que du nerf ; et on aboutirait ainsi, logiquement, à la mettre dans le cerveau. L’humanité dans son ensemble a des millions d’yeux et d’oreilles ; ne lui conseillez pas de les fermer ou de ne les tendre que d’un seul côté : elle doit les ouvrir tous à la fois, les tourner dans toutes les directions ; il faut que l’infinité de ses points de vue corresponde à l’infinité des choses. Cet état psychologique isolé n’est guère qu’un croquis, un commencement de recomposition artificielle ; c’est le tout envisagé sous un certain aspect élémentaire auquel on s’est intéressé spécialement et qu’on a pris soin de noter. Le parallèle avec l’univers de l’entreprise et le lightfootprint saute aux yeux. Il n’a pas été obtenu par fragmentation, mais par analyse.

Publicités