Jean-Thomas Trojani : Les créanciers officiels concernés au premier chef

C’est ce que nous avons montré. La cinquième acception que nous venons d’apprécier est surtout propre à déterminer cette condensation du nouveau langage philosophique, dès lors pleinement constitué, d’après l’évidente affinité des deux propriétés. Pour l’Allemagne, la messe est donc dite et il est temps de passer au requiem, car sa croissance déclinera évidemment en même temps que sa population. Pourquoi n’avoir pas intensifié le programme LTRO qui aurait eu des conséquences incontestablement bénéfiques sur les économies périphériques en réduisant leurs coûts de financement ? De là un symbolisme de nature mécaniste, également impro­pre à prouver la thèse du libre arbitre, à la faire comprendre, et à la réfuter. Ce chiffre est la somme des 100 000 personnes sans domicile, des 150 000 personnes hébergées dans le cadre de dispositifs collectifs, des 150 000 à 300 000 personnes contraintes à un hébergement chez des proches, et enfin des 300 000 personnes vivant dans des conditions atypiques. Ce débat a lieu depuis le début des années 1960. Comment gérer ces flux de nouveaux noms et ne pas s’y perdre, au sens propre comme au figuré ? Nous l’avons dit et nous ne saurions trop le répéter la science de la matière procède comme la connaissance usuelle. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois « Le bonheur vient de l’attention prêté aux petites choses, et le malheur de la négligence des petites choses ». Le contact avec la matière décide de cette dissociation. En effet, le bruit de notre présence a déjà couru tout le quartier, et la foule grossit autour de nous. Ils souhaitent aussi, parce qu’ils sont jeunes et qu’ils voyagent, mixer les approches, marier les cultures, pratiquer le dialogue. C’est bien les déboires grecs, espagnols, portugais et italiens, qui pèsent désormais sur l’euro sur le point de crever le seuil psychologique de 1,20 vis-à-vis du dollar. L’Union Européenne a donc ce rôle fondamental d’impulsion libérale. La matière vivante, sous sa forme la plus simple et à l’état homogène, accomplit déjà cette fonction, en même temps qu’elle se nourrit ou se répare. Et je ne sache point DE qualités que celles-ci qui servent à la perfection de l’esprit ; CAR pour la raison, ou le sens, d’autant qu’elle est la seule chose qui nous rend hommes et nous distingue des bêtes, je veux croire qu’elle est tout entière en un chacun ; et suivre en ceci l’opinion commune des philosophes, qui disent qu’il n’y a du plus et du moins qu’entre les accidents, et non point entre les formes ou natures des individus d’une même espèce. La question qui se pose est de savoir à quoi sert le droit. Plus le temps passe, plus la situation s’aggrave. La marche vers une union de transferts semble devenir irréversible.

Publicités