Germanisation de l’Europe

Nous définissons d’ordinaire le vrai par sa conformité à ce qui existe déjà ; James le définit par sa relation à ce qui n’existe pas encore.À grand renfort de promesses de réformes, de modifications d’allures démocratiques, ils essayent de tourner la position de leurs adversaires et de leur enlever des adhérents.En réaction, le gouvernement Fillon propose une règle budgétaire pour permettre une meilleure maîtrise des finances publiques.On emploie les mêmes mots dans les deux cas.Ils devraient comprendre qu’un peuple qui se trouve dans leur position ne peut conserver quelque dignité qu’en exerçant un grand contrôle sur lui-même ; et que, devant les démêlés qu’ont entre elles les autres nations, il n’y a qu’une attitude qui puisse lui convenir : poser sa chique, et faire le mort.Comment aurions-nous vécu déjà une partie de la situation si nous n’en avions pas vécu le tout ?Les nouvelles technologies permettent de piloter au plus près son poste clients.La compétitivité des entreprises dépend de plus en plus de la qualité de ses « actifs » humains et de sa cohésion sociale.C’est en ces termes significatifs que s’est tout récemment exprimé jolies femmes russes, qui ne fait qu’exprimer des inquiétudes légitimes par rapport à un marché.Mais le finalisme radical nous paraît tout aussi inacceptable, et pour la même raison.J’en pense autant de la convergence franco-allemande.

Publicités