Faillite européenne : et de trois !

Ce passage brusque du moral au sensible, des parties profondes de notre être aux parties superficielles, nous parait injustifiable.Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste femmes russes avait proposé un prélèvement « à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature ».Entre l’instinct humain et la théorie scientifique de la morale existe donc une certaine opposition.Quant à la première, elle ressemble beaucoup à l’ « occasionalisme » de Malebranche, dont nous découvririons déjà l’idée, et même la formule, dans certains textes de Descartes ; on n’avait d’ailleurs pas attendu jusqu’à Descartes pour remarquer que le rêve a toute l’apparence de la réalité et qu’il n’y a rien, dans aucune de nos perceptions prise à part, qui nous garantisse l’existence d’une chose extérieure à nous.Dans le premier cas, la maladie élimine purement et simplement certains états sans toucher aux autres.Ce n’est pas là une hypothèse.Le travail de localisation consiste en réalité dans un effort croissant d’expansion, par lequel la mémoire, toujours présente tout entière à elle-même, étend ses souvenirs sur une surface de plus en plus large et finit par distinguer ainsi, dans un amas jusque-là confus, le souvenir qui ne retrouvait pas sa place.Nous avons remarqué ailleurs que l’instinct de l’allaitement, si important chez les mammifères, tend de nos jours à disparaître chez beaucoup de femmes.C’est en suivant d’aussi près que possible les données de la biologie que nous étions arrivés à la conception d’un élan vital et d’une évolution créatrice.Or, l’image a du moins cet avantage qu’elle nous maintient dans le concret.De même que les innovations techniques naissent le plus souvent à la croisée des disciplines scientifiques, les données ouvertes prendront de la valeur par le croisement des fichiers.On parle alors de TRI (taux de rentabilité interne).

Publicités