Des résistances subsistent

De plus, cette intelligentsia se souvient que c’est la France qui « inventa » la modernité et a du mal à reconnaître que le monde change.Mais avec la vie apparaît le mouvement imprévisible et libre.Il devrait faire toute sa politique de cette question — qui contient toutes les questions, — se refuser énergiquement à toute discussion et agir, politiquement, par l’inertie ; se constituer en machine d’obstruction complète.La consommation d’énergie ne suit pas !Il a raison d’y voir le terme d’une évolution.Imaginons, en un mot, une conscience qui assisterait au défilé de 400 trillions de vibrations, toutes instantanées, et seulement séparées les unes des autres par les 2 millièmes de seconde nécessaires pour les distinguer.À bien l’apercevoir, on devine dans quelle direction il faut chercher la solution du problème, en même temps qu’on découvre le mécanisme d’une des plus subtiles illusions de la pensée métaphysique.L’homo sapiens, seul être doué de raison, est le seul aussi qui puisse suspendre son existence à des choses déraisonnables.Ces éléments, dont chacun est unique en son genre, comment les amener à coïncider avec des mots qui expriment déjà des choses ?Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » D’une chose légère peut naître un grand désastre « .Tous les cadres craquent.Que faudrait-il pour les guérir d’une folie qui semble incurable ?

Publicités