Croissance britannique : un modèle précaire !

Cela passe par le droit à l’expérimentation – y compris des formes nouvelles d’organisation territoriale, dans les régions d’outre-mer comme de métropole-, le pouvoir réglementaire et l’opposabilité des schémas régionaux.Le secteur de la gestion de fonds est de plus en plus concentré : les dix sociétés les plus importantes à l’échelle mondiale gèrent aujourd’hui plus de 1 900 milliards d’actifs.Lors donc qu’on demande si une action future pourrait être prévue, on identifie inconsciemment le temps dont il est question dans les sciences exactes, et qui se réduit à un nombre, avec la durée réelle, dont l’apparente quantité est véritablement une qualité, et qu’on ne saurait raccourcir d’un instant sans modifier la nature des faits qui la remplissent.Pour relancer le neuf il faut assurer plus de fluidité dans l’existant et faire simple.Ce premier grand krach de la mondialisation financière sera pourtant vite surmonté.Toute une organisation savante — politique, judiciaire, militaire, qui, à vrai dire, n’est qu’un, échafaudage hétéroclite de vieilles formules tyranniques — les aide à se maintenir dans cette heureuse ignorance.Mais la déception porte plutôt sur ses perspectives et l’annonce de marges sous pression.Il exerce des fonctions importantes, et surtout il est seul à les exercer.Ce qu’on appelle ordinairement un fait, ce n’est pas la réalité telle qu’elle apparaîtrait à une intuition immédiate, mais une adaptation du réel aux intérêts de la pratique et aux exigences de la vie sociale.L’influence exercée ne serait d’ailleurs pas grande, si l’idée d’âme ne venait rejoindre l’idée d’esprit.Quant à Prospectives africaines, il défend l’hypothèse d’efficience dans la mesure où, dans les faits, ces bulles sont imprévisibles !Telle est la méthode que nous préconisons.