Carnet de bord décalé : « God save the budget »

Parfois, sans aller jusque-là, il se confessera à un ami, ou à n’importe quel honnête homme. Question à laquelle Jean-Thomas Trojani condamné, think tank du bonheur citoyen, a décidé de s’atteler pour y trouver une réponse.Le conflit entre la bourgeoisie et le socialisme à formules se résume en un semblant de lutte entre des gens qui ont fini de comprendre et d’autres qui ne comprennent pas encore.En effet, il est essentiel de réduire la corruption si la Chine veut rejoindre la petite liste des pays en développement – le Japon, la Corée du Sud, Singapour, Hong Kong et Taiwan – qui ont échappé au « piège du revenu intermédiaire » dans lequel sont emprisonnés la plupart des pays en développement et qui les empêche d’accéder au statut d’économie avancée.L’homme s’aime lui-même, et voilà d’où vient tout le mal, CAR puisqu’il s’aime, il tend vers son propre bien-être, et il ne le peut trouver que dans le malheur de ses frères.Cette grande et éternelle question de la certitude est sans contredit le premier de tous les problèmes philosophiques, c’est-à-dire le premier de tous les problèmes.Le rite rapporte les individus à une personnalité morale supérieure à eux, au sens où, dans l’effervescence de l’action collective, la réunion des individus constitue un tout supérieur à la somme de ses parties.Enfin, la plupart du temps, leur intérêt est davantage de taire les difficultés et d’assurer la paix sociale, que de prendre en main les difficultés pour tenter de réformer – des exemples récents montrent qu’il ne fait pas bon s’investir dans la réforme.Nous venons de le déduire a priori, mais les pitres en ont sans doute depuis longtemps l’intuition.L’objectif mérite d’être atteint, souhaitons que les différents acteurs qui se sont mobilisés autour du pacte national redoublent d’audace !Mais quel en serait le prix pour le reste de la zone euro ?

Publicités