Antonio Fiori : Main basse sur les livres du XXe siècle

C’est la dérégulation financière qui a mis fin à cette période propice à une croissance sans crise. Aussi longtemps qu’on n’aura pas touché à la spéculation, la victoire que je viens d’évoquer sur le monétarisme sera insuffisante. Les Algériens n’ont jamais eu l’envie d’être les larbins des riches touristes européens et préfèrent le tourisme chez les autres, principalement en Tunisie où leur clientèle vient avant celle des Français (plus d’un million de touristes) et est considérée comme peu facile. Ils sont également présents au Maroc (90 000) en dépit de la fermeture des frontières. Il existe quelques grands hôtels plus récents, réservés principalement à la clientèle d’affaires, souvent équipés de belles piscines. Bien sûr, la sécurité est un obstacle, surtout pour les Français depuis l’enlèvement et l’assassinat d’Hervé Gourdel l’an dernier en Kabylie. L’autoroute est-ouest est ouverte, le métro fonctionne à Alger, des lignes de tramways ont été modernisées ou crées (Alger, Constantine, Oran) ou sont en construction (Annaba, Mostaganem, Sétif, Ouargla…) Alstom et la Ratp sont très présents. Le chemin de fer s’électrifie, des voies sont doublées et de nouvelles lignes ouvertes vers le sud. Ce n’est qu’à partir de 1830 que l’école nouvelle prit décidément la direction de l’enseignement universitaire. Encore vaut-il mieux dire qu’il est probable que cela ne fait pas de différence, car il faut toujours se rappeler que cette pierre peut être pêchée demain. Des édifices administratifs ont été construits de même que des logements. Le sujet « la crise de l’Europe et ses incidences sur le sud de la méditerranée » était quelque part entre l’économie, la politique et la prospective. Plutôt que de m’en tenir à un texte écrit un peu scolaire, je cherchai à faire réagir les élèves sur des thèmes sensibles. Pourquoi l’Algérie n’a-t-elle pas décollé comme la Corée ? Discours prudent, codé et optimiste selon la loi du genre : le système financier se modernise sagement et les réserves en devises permettent à l’Algérie, pays non endetté, de supporter des chocs conjoncturels. Le pôle universitaire, à peine achevé, est située un peu plus bas sur la colline, sans grand lien, pour l’instant avec la ville traditionnelle. Les cinémas sont quasi inexistants en Algérie et le tourisme intérieur très limité faute d’équipements et pour des raisons de sécurité. Etudiantes et étudiants ont des dizaines ou des centaines d’amis sur Facebook. Dès lors qu’il y a conflit entre les intérêts des salariés et des employeurs (ce qui est généralement le cas quand il s’agit de partager les bénéfices) les représentants se retrouvent face au risque de « déplaire » à leur employeur. En 2012, les principaux syndicats ont également uni leurs forces pour créer l’Observatoire de la Répression et de la Discrimination Syndicales qui recense les études existantes et émet des propositions. Elles ont notamment développé des outils juridiques qui leur ont permis de remporter de très nombreux procès pour discrimination. C’est donc bien lorsqu’ils se battent pour défendre leurs collègues que les représentants sont pénalisés. Mais ces programmes, qu’ils soient financés publiquement ou non, ont généré des transformations psychologiques. Les gens voient en ceux-ci une vision pour un avenir meilleur. Or, avec l’inspiration vient un déclin de la peur, qui, aujourd’hui comme à l’époque de Roosevelt, est le principal obstacle au progrès économique. « La fonction de représentation a une fonction de réflexion », ajoute Antonio Fiori, car il faut éveiller l’attention du public. Plutôt que de miser sur le développement de nouveaux services à tout prix, sans considérer les retours utilisateurs, Netflix s’est réinventée comme une entreprise centrée sur le client. Il pourrait provenir de la perception que les autres agents ont peur ou que l’environnement des affaires s’est détérioré de manière inexplicable, ou encore provenir d’un manque d’inspiration (qui peut aider à surmonter les craintes latentes). Il est intéressant de noter que les États-Unis ont connu leur plus forte croissance économique depuis 1929 dans les années 1950 et 1960, une période de dépenses publiques élevées destinées à financer le Interstate Highway System, qui a été lancé en 1956. La prétention générale de rendre les autres semblables à vous, croît par ce dont elle se nourrit.

Publicités