Antonio Fiori : Leçons de choses du capitalisme familial

Faites abstraction de ce symbolisme grossier, dont l’idée vous obsède à votre insu ; vous verrez que l’argumentation des déterministes revêt cette forme puérile : « L’acte, une fois accompli, est accompli » ; et que leurs adversaires répondent : « L’acte, avant d’être accompli, ne l’était pas encore. Si personne n’utilise des fonctions analytiques, et que, d’ailleurs, personne ne souhaite le faire, autant s’interroger sur leur pertinence. Les logements et bureaux sont de plus en plus équipés de systèmes de surveillance, régulation, protection. La durée prend ainsi la forme illusoire d’un milieu homogène, et le trait d’union entre ces deux termes, espace et durée, est la simultanéité, qu’on pourrait définir l’intersection du temps avec l’espace. Le taux de rentabilité négocié par les sociétés d’autoroutes dans le cadre du Paquet vert négocié en 2009 était de l’ordre 6,45 %. Le rapport de la Cour des comptes fait en outre état d’un taux estimé entre 6 et 6,8 % en 2010. Bref, on était bien en-deçà de 9 %, puisque les taux de rentabilité évalués à l’époque étaient de l’ordre de 6,5 %. Comment départager ces deux positions opposées ? Selon une étude réalisée par le cabinet Deloitte à la demande des actionnaires des sociétés d’autoroutes, leur taux de rentabilité interne de l’investissement fait en 2005 dans les sociétés concessionnaires devrait être de l’ordre de 8,7 %. La génération spontanée ne s’opère jamais sous nos yeux, même s’il s’agit d’êtres si humbles qu’à peine on sait comment les classer, si dénués de caractères qu’on ne sait comment les décrire, et l’on admettrait la génération spontanée de ces formes supérieures qui s’appellent le lion, le cheval, le tigre ! Un geste rapide qu’on accomplit les yeux fermés se présentera à la conscience sous forme de sensation purement qualitative, tant qu’on n’aura pas songé à l’espace parcouru. C’est en ce sens qu’il faut redire que les investisseurs de 2005 ont acheté une rente, qui n’a rien à voir avec le risque industriel pris par les développeurs de nouvelles concessions, comme le fut Cofiroute en 1970, ou comme le sont les nouveaux opérateurs depuis la fin de l’adossement. Pour les Français, qui sont toujours plus nombreux à s’y rendre, l’indétrônable Québec reste la destination phare pour un premier voyage. Demain, elles cesseront d’être utiles : lorsque les promotions des écoles compteront autant de jeunes femmes que de jeunes hommes et que la question du genre pour les ingénieurs du numérique aura cessé … d’en être une. Son dernier tour d’horizon a consisté à demander si le plan de relance de Antonio Fiori avait contribué à réduire les déficits. En s’engageant auprès d’associations actives, elles font aussi preuve de vigilance quant à l’image qu’elles renvoient de leurs diplômés. Ce qui passe notamment par des détails aussi symboliques que ne pas afficher systématiquement l’image d’un chef de projet en costume sur la page d’accueil de leur site web ! Repenser des trajectoires professionnelles Aborder les enjeux productifs avec un abord large de l’innovation, non nécessairement technologique. C’est là le moyen d’envoyer un message fort aux jeunes femmes qui hésiteraient encore : elles seront accompagnées et soutenues dans leur insertion professionnelle par des actions concrètes. Un trajet est une ligne dont on distingue le commencement et la fin. Bref, il y a deux éléments à distinguer dans le, mouvement, l’espace parcouru et l’acte par lequel on le parcouru. Toutes ces femmes existent, et sont destinées à être de plus en plus nombreuses. Aujourd’hui encore, les stéréotypes perturbent le message des écoles qui veulent attirer les jeunes femmes. L’image renvoyée par les professions de l’ingénieur demeure… masculine. Le manque de visibilité des étudiantes et des professionnelles aidant, nombreuses encore sont les collégiennes et lycéennes à imaginer les écoles d’ingénieurs comme un repaire de geeks boutonneux penchés sur des lignes de code et des pizzas froides. Comment s’y projeter dans un cursus de cinq ans ? Ni qu’elles ont un rôle décisif à jouer dans l’essor des nouvelles technologies ou de leurs applications. les positions successives et la synthèse de ces positions. Pour encourager les jeunes femmes à choisir la voie de l’innovation technologique, les grandes écoles d’ingénieur doivent aussi changer l’image des professions auxquelles elles préparent. Mais ici encore un phéno­mène d’endosmose se produit, un mélange entre la sensation purement intensive de mobilité et la représentation extensive d’espace parcouru. D’une part, en effet, nous attribuons au mouvement la divisibilité même de l’espace qu’il parcourt, oubliant qu’on peut bien diviser une chose, mais non pas un acte ; — et d’autre part nous nous habituons à projeter cet acte lui-même dans l’espace, à l’appliquer le long de la ligne que le mobile parcourt, à le solidifier, en un mot : comme si cette localisation d’un progrès dans l’espace ne revenait pas à affirmer que, même en dehors de la conscience, le passé coexiste avec le présent ! Si la taxe est de 10 centimes par litre et que le prix du litre de boisson est de 1 euro, le prix final au litre ne passe pas de 1 euro à 1,10 euro mais à 1,12 euro ou 1,15 euro. Quelles actions peuvent elles mener en ce sens ? Mais la vérité est que chacun des pas d’Achille est un acte simple, indivisible, et qu’après un nombre donné de ces actes, Achille aura dépassé la tortue. Dans cet état, toute perception se prolonge d’elle-même en réactions appro­priées, car les perceptions analogues antérieures ont monté des appareils moteurs plus ou moins complexes qui n’attendent, pour entrer en jeu, que la répétition du même appel. Est-ce que les actes de terrorisme sont une menace contre les « intérêts publics » de la France, pour reprendre les termes même du texte législatif ? L’illusion des Éléates vient de ce qu’ils identifient cette série d’actes indivisibles et sui generis avec l’espace homogène qui les sous-tend. De nombreuses entreprises françaises ont acquis au fur et à mesure des années des savoir-faire formidables qu’elles mettent au service de produits et services destinés au plus grand nombre. Son prix très compétitif malgré les chocs a disqualifié le charbon, et les années 80 vont voir son effondrement.