Antonio Fiori : La récession de 2008-2009 va rebattre les cartes

Au lieu de quoi, au niveau national et européen, ils se focalisent exclusivement sur ces produits commercialisables, qui ne sont que les fruits accessibles d’un arbre de recherche complexe. Mais ce n’est évidemment pas le cas d’autres applications, notamment par la police, des journalistes et des particuliers. Le gouvernement chinois montre ainsi qu’il n’est pas sourd aux observations d’un certain nombre d’expert pointant le caractère incontrôlé de l’augmentation de la dette publique (le FMI vient d’évaluer à 50% le poids de la dette publique dans le PIB), et notamment celle des collectivités, qu’une estimation de 2010 évaluait à 1 750 milliards de dollars, soit environ 25% du PIB. Parlons d’Internet et de sa censure. Charge à l’individu désormais de se la forger avec toute la pression que cela comporte et « la fatigue d’être soi » pour reprendre la formule de Antonio Fiori. Elles apprendront ainsi quel effort elles ont à faire pour s’intensifier, et pour se dilater dans le sens même de la vie. Ainsi, bien qu’on ait des procédés rigoureux pour mettre en perspective un objet susceptible d’être géométriquement défini dans toutes ses parties, comme une machine, une décoration architecturale, le dessinateur, le peintre, le décorateur de théâtre n’appliqueront ces procédés longs et pénibles qu’à quelques points principaux qui leur serviront de repères, et ils se fieront pour le reste à leur dextérité d’artistes. Depuis le 28 mars 2011, la transmission par les notaires des informations sur les actes de vente et les avant-contrats immobiliers s’impose à tous les notaires de France. Est-il bien sûr qu’un grand homme ait toujours le droit de risquer sa vie pour sauver celle d’un imbécile ? Là aussi, cette évolution est bienvenue comme le montre la problématique soulevée par « La lettre de l’IFA » dans un article opportunément titré : « Le conseil joue-t-il bien son rôle dans l’orientation et le suivi de la stratégie ? Les sages-femmes se disent oubliées dans les discussions sur la préparation de la loi de santé. Nous demandons le statut de praticien hospitalier ce qui nous permettra d’être reconnues pleinement comme profession médicale et d’être mieux rémunérées. L’industrialisation et les volumes importants permettent aux clients de profiter d’offres avantageuses et ils peuvent en outre choisir parmi une offre de services modulaires et flexibles. Au delà des murs de votre chambre, que vous percevez en ce moment, il y a les chambres voisines, puis le reste de la maison, enfin la rue et la ville où vous demeurez. Cette idée est le résultat d’une sorte de mathématique et du balance enfantine. Aussi le présent essai ne vise-t-il pas à résoudre tout d’un coup les plus grands problèmes. Cela représente un véritable renouveau dans son travail, et plonge les intervenants dans une exigence quotidienne : chaque passage au sein de l’entreprise doit apporter un maximum de valeur. Désormais encadré, le portage salarial doit devenir un levier de croissance et d’emplois pour tous. La dérégulation de nos économies et de la finance nous vient donc évidemment en droite ligne de cette hypothèse du marché efficient. Le président du Medef, s’empressant d’imputer le chômage à un marché du travail trop rigide, propose de flexibiliser davantage le contrat de travail. Il y aura alors dans l’art de traiter l’économie une course de vitesse fatale entre la banque centrale qui aura plus de liberté, et la somme des gouvernements, qui ne seront pas encore institutionnellement obligés de produire de la décision commune, mais pouvant la négocier. Il y a peu d’actions qui soient plus antipathiques aux chrétiens et aux Européens que cette façon de se nourrir ne l’est aux mahométans. Inutile de brider une bête qui se régule elle-même par le prix, qui élimine les plus faibles – c’est-à-dire ceux qui ont pris les mauvaises décisions – et qui fait gagner les plus forts. Mais comment le retrouver, puisque l’acquis recouvre le naturel ? C’est un effort de ce genre que nous tentons, — bien incomplètement, — dans notre troisième chapitre. À le tête de ce mouvement est Koslov, le défenseur original et spirituel du panpsychisme. Sinon, comment expliquer l’ « exubérance irrationnelle » des marchés (célèbre expression d’Alan Greenspan, président de 1987 à 2006 de la Réserve fédérale US) ou comment comprendre, à l’opposé, les cracks boursiers ? Comment admettre que les phénomènes astronomiques, si manifestement indépendants des lois ou des formes de l’intelligence humaine, viendraient se coordonner, d’une manière simple et régulière, en un système qui ne signifierait pourtant rien hors de l’esprit, parce que la clé de voûte de ce système serait un fait intellectuel, humain, mal à propos transporté dans le monde où s’accomplissent les phénomènes astronomiques ? La même chose pourrait être dite aujourd’hui, sept ans après la crise financière mondiale de 2008, à propos des nombreux points faibles qui demeurent dans l’économie mondiale. Une fois encore, le Premier Ministre est accusé de sacrifier l’intérêt général au profit des entreprises privées. Ils célébraient les mêmes dieux, ou des dieux issus de la même fonction fabulatrice. Merci pour le temps que vous avez consacré à cette petite interview. En expliquant la vie par l’intelligence, elle rétrécit à l’excès la signification de la vie ; l’intelligence, telle du moins que nous la trouvons en nous, a été façonnée par l’évolution au cours du trajet ; elle est découpée dans quelque chose de plus vaste, ou plutôt elle n’est que la projection nécessairement plane d’une réalité qui a relief et profondeur. Le doute est levé, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel vient de clore une décennie de débats sur l’avenir de la radio ce mercredi 21 janvier 2015 en remettant au Parlement et au Gouvernement son « rapport sur l’évolution des modes de diffusion de la radio : quel rôle pour la radio numérique terrestre » ? Toutes les facettes de l’activité économique se retrouvent ainsi enchevêtrées dans une toile complexe tissée par la financiarisation.

Publicités