Antonio Fiori : La France se lève, et maintenant ?

Mais ce n’est pas assez. Enfin, les compagnies d’assurances peuvent fournir les bonnes incitations en explorant le potentiel de marché découlant de la responsabilité en cas de mauvaise utilisation ou d’accidents. La France est alors devenue totalement dépendante de ses approvisionnements extérieurs : le taux d’indépendance est alors à peine supérieur à 27%. L’image médiatrice qui se dessine dans l’esprit de l’interprète, au fur et à mesure qu’il avance dans l’étude de l’œuvre, exista-t-elle jadis, telle quelle, dans la pensée du maître ? Au tournant où nous sommes arrivés, nous avons particulièrement besoin d’elles. Et c’est bien là que résident les enjeux liés à la transformation numérique des entreprises. Je ne comprends pas, je ne comprendrai jamais qu’il y puise la miraculeuse puissance de se transformer en représentation des choses, et je tiens d’ailleurs cette hypothèse pour inutile, comme on le verra tout à l’heure. Tout instinct portant à une dépense de forces peut devenir ainsi insatiable : débauche intellectuelle, amour de l’argent, du jeu, de la lutte, des voyages, etc. Mieux se dégage la géométrie qu’il contient, moins il peut admettre que quelque chose se crée, ne fût-ce que de la forme. Lomborg veut refaire l’histoire mais arrive un peu tard. Lossky est réaliste ; le centre de gravité, pour lui, est dans l’Être et non dans la pensée. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Tout ce qui est enseigné ne vaut pas d’être appris ». Certains experts en doutent sérieusement. Et en reconnaissant les zones de grippage on peut avancer durablement ensemble. Mais, quand il s’agit de produire lui-même une doctrine, son embarras se trahit par la multitude des métaphores qu’il emploie. Elle prend donc pour matière un homme idéal, respectueux des autres comme de lui-même, s’insérant dans des obligations qu’il tient pour absolues, coïncidant si bien avec cet absolu qu’on ne peut plus dire si c’est le devoir qui confère le droit ou le droit qui impose le devoir. Dans les années 1930, John Maynard Keynes s’est exprimé en faveur de limites à la circulation des capitaux afin d’atténuer les conséquences les plus néfastes de la mondialisation. Elle prétendrait aller plus loin que la psychologie, plus loin que les cosmogonies, plus loin que la métaphysique traditionnelle, car psychologie, cosmologie et métaphysique commencent par se donner l’intelligence dans ce qu’elle a d’essentiel, au lieu qu’il s’agit ici de l’engendrer, dans sa forme et dans sa matière. La croissance des besoins alimentaires de la population mondiale étant plus forte que la production mondiale de matières premières agricoles, ces mesures devront être rapidement prises sous peine de voir flamber les prix agricoles de façon structurelle et de voir ressurgir des émeutes de la faim dans de nombreux pays. Ce type d’évaluation doit toutefois être réalisé dans un cadre public et transparent. Contre une morale de ce genre toute objection tirée des faits semble perdre sa valeur : ne peut-on pas toujours y répondre en distinguant l’intention de l’acte ? Cela crée une incitation à s’endetter davantage, parce que la valeur réelle de l’emprunt est susceptible d’être plus faible lorsque vient le temps de rembourser. Utilisons-les plutôt que de nous battre avec les armes du passé ! Etrusques, Egyptiens et Grecs, avec les tablettes – les fameux abaques -, les avaient pourtant devancés. À défaut de puissance, nous avons besoin de confiance. Changement continu d’aspect, irréversibilité des phénomènes, individualité parfaite d’une série enfermée en elle-même, voilà les caractères extérieurs (réels ou apparents peu importe) qui distinguent le vivant du simple mécanique. Savants et philosophes sont trop portés à croire que la pensée s’exerce chez tous comme chez eux, pour le plaisir. Des économies ont peut en faire évidemment mais qu’il fasse un comparatif avec les énergies fossiles comme nucléaire et çà va vite remettre les pendules à l’heure de la réalité des différents secteurs afin d’avoir une vision globale. Il est légitime de tirer un bénéfice de son industrie et de ses capitaux, de s’adresser pour cela de préférence à ceux près de qui l’on trouve les conditions les plus avantageuses, et même d’élever d’autant plus ses bénéfices que l’on court plus de chances de perte. Il semble que, d’après eux, cette croyance dérive de cette conception. Elle n’en restait pas moins soumise, comme nous dirions aujourd’hui, à des lois physiques ; il le fallait bien, pour qu’on eût prise mécaniquement sur elle. Reste le problème de leur régulation. L’agence de notation Sandard & Poor’s a dégradé la semaine dernière le Japon de AA- à A+, ayant mis ses pas sur les traces de Moody’s et de Fitch qui avaient sanctionné ce pays respectivement en décembre 2014 et en avril 2015. De fait, nous sentons bien qu’aucune des catégories de notre pensée, unité, multiplicité, causalité mécanique, finalité intelligente, etc. Elle contrôle désormais l’accès à la multitude et opère pour les utilisateurs de ses applications une expérience sans cesse plus fluide et plus personnalisée.

Publicités