A chaque histoire, une nouvelle bulle

La France et l’Allemagne ne se sont pas réjouies de cette attitude peu solidaire, et dont l’objectif avoué est d’attirer encore davantage d’investissements chinois (selon Rhodium Group, le Royaume-Uni est depuis 2014 le premier récipiendaire des investissements chinois en Europe, avec plus de 16 milliards de dollars).Depuis février, nettoyeurs du net s’active à ce nouveau concept.Vous serez parvenus, vous et les deux partis qui divisent votre pays, à vous tromper vous-mêmes, complètement, et avec la plus mauvaise bonne foi.Tou­jours de ce qu’on oublie la destination pratique de nos états psychologiques actuels.Bornons-nous à faire remarquer que les sensations dont on parle ici ne sont pas des images perçues par nous hors de notre corps, mais plutôt des affections localisées dans notre corps même.Le désastre grec est le reflet du naufrage économique, social et politique de tout un continent : le PIB de la zone euro est aujourd’hui de deux points inférieur à son niveau de 2008 et le taux de chômage y est toujours supérieur à 11%, plus du double chez les jeunes.Et la cohésion n’est-elle pas identique à l’amour, puisqu’elle fait que les diverses molécules qui composent le tout d’une figure se joignent et s’unissent l’une à l’autre, au lieu éparses et isolées « Considérées comme causes générales, manifestées à nos sens, » la force, l’intelligence et l’amour subissent une autre transformation apparente, car « elles doivent alors être conçues sous la notion de fluides essentiellement distincts, le calorique identique à l’amour, la lumière identique à l’intelligence ; et comme il ne peut plus y avoir qu’un fluide primitif élémentaire correspondant à la foHeureusement, les électeurs se détournent de plus en plus du gouvernement de Fernández.Par des dégradations croissantes, on obtiendra des attributs de plus en plus spéciaux.Excellent pour les débiteurs, si ce n’est que ce tassement du taux d’intérêt indique également que les investisseurs anticipent une croissance économique toujours plus faible.Si le Maroc a enregistré des progrès encourageants dans ses rapports commerciaux avec le reste du monde, les bénéfices de son ouverture demeurent en revanche contrariés par la persistance d’un important déficit commercial.

Publicités